Accéder au contenu principal

Mes 5 règles à respecter !


Voilà plus de 6 mois que je suis en activité. Comme j’aime avancer sans refaire les mêmes erreurs je me suis fixée 5 grandes règles à respecter. Je vous les partage, afin qu’on puisse échanger sur le sujet. 

1-Mon principal client c’est MOI !

Et oui, au début on n’a pas de client, donc on prospecte tout le temps. On ne se pose pas de questions. Puis vient le premier client, dans mon cas, ce fut un client en prospection téléphonique. Je débutais dans cette prestation et cela m’a pris un peu de temps pour trouver mes marques. Mais après 4 heures de prospection téléphonique par jour pour lui, je n’avais pas trop envie de prospecter pour moi. Au bout de 2 mois de travail pour lui et 6 mois d’activité totale, je n’avais toujours que lui (ce qui est déjà pas mal on est bien d’accord !). J’ai donc cherché comment trouver d’autres clients et surtout comment m’organiser pour reprendre ma prospection téléphonique car, je pense que c'est une force pour moi. J’ai lu un livre Trouver ses clients de la collection : Les guides du Freelance. L’auteur préconise de s’octroyer des RDV comme si on était un client, comme si on était le client le plus important de notre société. Car effectivement, si on ne fait pas les démarches qu’on a à faire et bien il n’y aura plus de société. C’est donc devenu ma règle numéro un ! 

2-Se fixer des dates et des objectifs !

Pas évident d’arriver à se motiver tous les jours. Bien-sûr on fait les choses avec plaisir car c’est pour nous qu’on travaille. Mais il y a des jours où la famille est à la maison, où on est un peu plus fatigué car on est resté tard, la veille, sur un gros dossier et là c’est plus difficile. En se fixant des dates et des objectifs cela permet de voir où l’on va. En fixant des dates butoires et surtout en décomposant chaque tâche cela permet d’être plus productif. Se fixer des objectifs est encourageant quand on les atteint, mais permet aussi de ce remettre en question quand on les atteint pas justement. Et c’est là le plus constructif ! Analyser pourquoi on n’a pas réussi cet objectif et rectifier le tir avant de perdre trop de temps !

3-Eviter les gestes superflus et éviter de procrastiner

Grâce aux objectifs et au détail des tâches que l’on a fait lors de la règle 2, on sait exactement ce qu’on a à faire et à quel moment. Il faut donc absolument éviter les gestes superflus (exemple : ne pas refaire 2 fois la même chose, mais prendre 5 min avant de se lancer pour bien comprendre ce qu’on doit faire). Eviter de laisser les pages de réseaux sociaux ouvertes quand on a du travail. J’ai pris l’habitude de couper facebook par exemple quand je travaille pour un client. Rien n’est urgent au point de tout quitter, chaque chose en son temps !

4-Prévoir l’imprévisible

Grâce aux règles 2 et 3, on arrive à gérer ce qu’on a à faire du mieux qu’on peut. Mais il existe toujours un imprévu. L’ordinateur qui bloque, panne internet, un enfant malade…etc. En général il faut toujours multiplier les délais par trois pour être tranquille quand c’est possible. Et aussi (toujours grâce à mon bouquin cité plus haut), j’ai mis en place une astuce qui me sert bien. Se bloquer un temps imprévu dans nos agendas. Une demi-journée par semaine suffit parfois à faire retomber la pression et à gérer l'imprévu lui-même ou la désorganisation qu'il a entraîné.

5-Et enfin la dernière règle très importante : se déconnecter de son activité !

Alors là, plus facile à dire qu’à faire. Notre activité c’est notre bébé, notre projet, notre création, on veut que cela marche et on y met tout notre cœur. Mais pour être réaliste et productif, il faut savoir prendre du recul, se déconnecter. Je me suis rendue compte de cela quand j’ai été obligée de m’arrêter complètement de travailler pendant 1 semaine suite à l’immobilisation de mes mains. Et bien, ouf, cela ressource et après on avance beaucoup mieux. J’ai donc planifié une séance de piscine par semaine. Et vous, vous faites quoi pour vous déconnecter ?

Commentaires

  1. Merci beaucoup Stéphanie pour ces 5 règles. J'en pratique déjà certains mais je vais m'employer de toutes les respecter dès maintenant.

    La déconnexion étant pour moi le plus difficile (surtout la nuit où ça gamberge...) Il faut que je me trouve une activité pour déconnecter.

    Bonne continuation !

    Vanessa Letessier - Assist'alinéa.


    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Transcription d’entretiens sociologiques.

Les étudiants en master de sociologie doivent rédiger pour la fin de l’année un mémoire. Dans cette matière, il y a une méthodologie pour la rédaction de celui-ci. Le sujet de ce mémoire peut être enrichi de deux façons : soit grâce à une étude complète composée de 150 à 200 questionnaires, soit grâce à une bonne quinzaine d’entretiens. C’est de ces entretiens que nous allons parler, car ils peuvent être confiés à une secrétaire indépendante.
Dans la grande majorité des cas, ces entretiens durent environ 1 heure. 1 heure d’entretien signifie entre 4 à 8 heures de travail de transcription en fonction de la personne qui retranscrit. 
Attention à la qualité du fichier son ! Il vaut mieux demander un exemple du fichier (ou des fichiers s’il y en a plusieurs) car un mauvais son peut rendre le travail très pénible !
En effet, un entretien sociologique doit être retranscrit en mot-à-mot car pendant l’entretien il est possible que certaines choses passent inaperçues ou ne paraissent pas im…

2016 : Petit Bilan

Bonjour à tous,

Me revoilà sur mon blog, trop délaissé depuis des mois, pour vous faire un petit bilan... oui, j'adore les bilans c'est ce qui nous fait avancer.

Bilan financier : Depuis 2 ans, je tourne aux alentours du plafond donc je suis pleinement satisfaite. J'ai du refuser quelques clients ponctuels qui ont été récupérés par les copines, je ne souhaitais pas changer de statut. 

Bilan clients : Depuis 3 ans et demi j'ai des clients réguliers, mais pas forcément les mêmes ! J'ai un client fidèle depuis 2013, et les autres sont des nouveaux clients du début de l'année 2016. Car oui, 2015 s'est super bien passé et badaboum début 2016, j'ai perdu un assez gros client en janvier (Bonne année !!! lol)  alors que je travaillais pour elle depuis plus d'un an... mais c'est pour la bonne cause, car elle s'est agrandie, donc je suis contente d'avoir contribué à cela.
J'ai également perdu un autre client, une association qui a perdu des s…